Pour les professionnels RH, l’assessment center, un outil objectif pour identifier les hauts potentiels

Potentiel et talents, cabinet spécialiste de l’assessment center, et l’Ecole des Psychologues Praticiens (EPP) ont mis en œuvre une étude sur l’image de l’assessment center (AC) dans les entreprises. Ainsi 61 personnes franciliennes et travaillant dans les ressources humaines ont répondu à notre questionnaire.

Un outil pour l’identification des hauts potentiels

Les résultats de l’étude montrent tout d’abord que, dans le monde des ressources humaines. L’assessment center est une méthode bien connue, pour 95% des répondants.
Pour 85% des personnes interrogées. Cet outil est perçu comme permettant d’identifier des personnes à fort potentiel au sein de l’organisation. Il est aussi perçu comme outil de développement. Et dans une moindre mesure comme un élément visant à finaliser un recrutement. (cités en priorité par 53% et 41% des personnes). A la fin de l’étude, nous avons laissé les participants s’exprimer sur ce qu’était pour eux un assessment center efficace. Et on retrouve dans l’ordre des réponses les plus citées : déceler un potentiel et les talents (pour 29%), et une aide à la décision et au développement du collaborateur (23% pour ces deux derniers éléments).

Coût d’un assessment / coût d’un recrutement raté

Un des éléments importants dans la perception qu’ont les répondants de l’assessment center est son prix : 33% pensent que son prix est élevé. Pour les professionnels de l’assessment center, il y a donc un travail pédagogique à faire sur le rapport qualité prix du dispositif. Car il est important de remettre en perspective le coût d’un assessment Center avec celui d’un recrutement raté qu’on estime à un an de salaire (soit 50k€ pour un cadre moyen).

Les jeux de rôle et la restitution comme valeur ajoutée

Le principal bénéfice d’un assessment center réside pour la majorité des répondants dans les jeux de rôle des mises en situation. Avec l’échange sur la journée réalisé avec le consultant. Cités à égalité par 60% des répondants. La valeur ajoutée réside donc bien dans les interactions humaines et relativisent donc les assessment centers automatisés qu’on voit fleurir. A un coût modeste certes, mais qui escamotent ces deux éléments.

Objectivité et réalisme de la méthode

La méthode est reconnue pour son réalisme, et sa fiabilité (respectivement les plus cités par 44% et 39% des personnes interrogées). L’assessment center est perçu pour 67% des personnes comme un outil objectif. Le réalisme et l’objectivité permettent de renforcer l’acceptabilité pour les salariés. De l’évaluation par rapport à un processus traditionnel de promotion ou de recrutement.

La préparation, indispensable à un vécu positif

La moitié des personnes craint toutefois qu’il n’engendre un vécu négatif pour les candidats. Nous publierons bientôt une étude sur le vécu des participants qui nous permet de lever cette crainte. Il nous semble donc possible de préparer au mieux en terme d’organisation, de confort et de bienveillance, ces journées afin qu’elles soient bénéfiques – aussi bien pour les salariés en tant qu’outil de développement, que pour les entreprises en tant qu’outil prédictif.